L’école d’Ailleurs

L’école d’Ailleurs
A l’école d’Ailleurs, ils ont entre 9 et 14 ans, vivent au Népal, en Inde, au Mali ou bien au Kirghizistan, Malaisie etc. Leur point commun ? Une envie dévorante d’aller à l’école, même si pour cela ils doivent marcher, pédaler ou pagayer durant des heures. Voici en quelques clichés le quotidien, les rêves et les espoirs d’élèves qui bataillent aux quatre coins du monde pour ne jamais rater une seule journée d’école.
Distance de l’école : 5 km.
Temps de marche : 2h30.

Pour se rendre à l’école, ces trois jeunes filles doivent traverser un énorme bras de mer. Il y a beaucoup de courant et parfois des serpents qu’elles ont dû mal à apercevoir dans l’eau trouble. C’est une véritable épreuve car en Inde, les filles n’apprennent pas à nager…

Distance de l’école : 4 km.
Durée du trajet : 1h à pied.
Ces enfants, tous en uniforme, empruntent chaque jour un des trois mille ponts suspendus, situés à 30 mètres du sol et construits pour faciliter les déplacements. Ils ne sont pas tous en très bon état, ça bouge, il y a des trous et des planches disjointes. Au Népal, une femme sur deux ne sait ni lire ni écrire.
Distance de l’école : 13 km.
Durée du trajet : 2h l’été, 3h30 l’hiver.
Sans cheval, ce jeune garçon ne peut aller à l’école. Il vit avec ses parents dans un parc naturel totalement isolé. Même par moins 50 degrés, il affronte  la neige et une rivière gelée pour se rendre en cours. Il est déterminé car son rêve est de devenir informaticien. Pour traverser la rivière gelée il doit descendre de son cheval et vérifier si la glace supporte son poids et celui de sa monture. C’est un vrai danger et ce n’est pas le seul : le petit Kirghize est aussi terrifié par les loups…

Et encore, ce jeune garçon de 11 ans, qui parcourt en Inde et chaque jour, huit kilomètres alors même qu’il n’a pas l’usage de ses jambes ; ses deux jeunes frères poussant ainsi jusqu’à l’école son fauteuil roulant bricolé…

Deux enfants, frère et soeur vivent au Kenya et parcourent matin et soir 15 km au milieu de la savane et des animaux sauvages…
Et tellement d’autres…
C’est sur un cheval que ce jeune garçon de 11 ans, traverse les plaines de Patagonie sur plus de 18 km. Emmenant sa petite sœur avec lui, il accomplit cet exploit deux fois par jour, quel que soit le temps…
Pili – Chine Des enfants et des adultes empruntent un chemin de près de 200 km à travers les montagnes du Xinjiang pour rejoindre un pensionnat à Pili en Chine. Un long et dangereux périple qui inclue la traversée d’une rivière, un pont suspendu en chaines, 4 ponts suspendus en planches.

Ainsi même si la scolarisation gagne du terrain un peu partout, elle est loin d’être encore universelle et neuf enfants sur cent dans le monde ne vont toujours pas à l’école. Dans certains endroits du monde, les écoliers doivent parfois affronter un rude et périlleux trajet pour se rendre sur les bancs de l’école et risquent littéralement leur vie. Au Mali, ainsi que dans d’autres pays, plus de 80% des enfants ne fréquentent pas l’école et, dans le monde, environ 130 millions d’enfants n’y sont jamais allés.

           
De nombreux enfants doivent travailler pour aider leurs parents à subvenir aux besoins de leur famille. Dans plusieurs pays, les filles n’ont pas le droit à l’éducation puisqu’elles doivent s’occuper des tâches ménagères et des jeunes enfants de la famille.
Documents : Livre de Marie-Claire Javoy co-scénariste pour le film de Pascal Plisson, “Sur le chemin de l’école”.
“Il y a sur cette terre des gens qui s’entretuent : c’est pas gai, je sais. Il y a aussi des gens qui s’entrevivent. J’irai les rejoindre.” Jacques Prévert

 

12 réflexions au sujet de “L’école d’Ailleurs

  1. Je suis d’accord avec vous, ce film diffusé dans les premiers jours de la rentrée permettrait sans doute de faire prendre conscience aux élèves que, même si tout n’est pas parfait dans notre système, ils ont la chance d’être nés ici et pas “ailleurs”.

  2. I like the valuable info you provide in your articles.
    I’ll bookmark your blog and check again here frequently. I’m quite
    certain I’ll learn many new stuff right here! Good luck for the next!

  3. Hello there, You’ve done an incredible job. I will definitely digg it and personally recommend
    to my friends. I am sure they’ll be benefited from this web
    site.

  4. Hi my family member! I want to say that this
    article is awesome, great written and include approximately all important infos.
    I’d like to look more posts like this .

  5. That is a great tip particularly to those new
    to the blogosphere. Short but very accurate information… Thanks for sharing this one.
    A must read post!

  6. Wһats up this is sօmewhat of off ttopic ƅut I waѕ wondering if blogs սse WYSIWYG editors оr if yoս hɑve
    tо manuall code witһ HTML. Ӏ’m starting a blog soօn Ƅut have no
    coding knowledge ѕo Ӏ wanted to get guidance from someoone ԝith experience.
    Αny һelp wouⅼd be greаtly appreciated!

  7. Avez-vous déjà envisagé d’inclure un peu plus que vos articles?
    Je veux dire, ce que tu dis est important et tout.
    Pensez cependant si vous avez ajouté quelques superbes visuels ou clips vidéo pour donner plus à vos messages, «pop»!
    Votre contenu est excellent mais avec des photos et des clips vidéo, ce blog pourrait certainement être l’un des plus bénéfiques.
    dans son domaine. Blog génial!

  8. Pour être honnête, je ne suis pas vraiment un lecteur Internet, mais vos sites sont vraiment sympas, continuez comme ça!
    Je vais marquer votre site Web pour revenir dans le futur.

    Merci beaucoup

Laisser un commentaire